Journée de la femme avec Julie Beauperin et Sylvie Martinache

8 mars 2019
À l’occasion de la Journée de la femme, TecSOM, met à l’honneur Julie Beauperin et Sylvie Martinache, toutes deux directrices commerciales, respectivement pour la France et l'Export. Elles partagent avec nous l'amour de leur profession aussi exaltante qu’exigeante.

Julie Beauperin : Originaire des Ardennes, j'ai débuté il y a 8 ans chez TecSOM, sur le site industriel de Sedan. J’ai eu la chance d'aborder différents métiers au sein de l'entreprise tels que le service commercial, la logistique, le transport ou encore le développement produits.
Mes plus belles années ont commencées lorsque je suis devenue directrice marketing en 2014. J'ai alors eu l'immense honneur de voyager à travers le monde dans le cadre de formations au design, de recherches de nouveaux matériaux, de nouveaux process de fabrication et de rencontres avec les différents fournisseurs.

En 2016, j'ai repris la direction commerciale France et suis donc partie vivre à Paris. 


Sylvie Martinache Titulaire d’un diplôme de l’Ecole de Gestion et de Commerce, j’ai démarré chez TecSOM, en 2007, au poste d’assistante commerciale Export. Après une expérience réussie de Stadium Manager, de 2014 à 2016, dans l’univers de l’événementiel, j’ai rejoint TecSOM en tant que commerciale Export  sur les marchés d'Europe du Sud et de l’Est. Depuis Novembre 2017, j’occupe la fonction d’Export Sales Manager.

En quoi consiste ton métier ?

Julie B. : Si l'on s'en tient à la définition littérale du poste, le directeur commercial définit une politique commerciale en vue d’accroître les ventes de l’entreprise afin d’augmenter le chiffre d’affaires. Il a pour mission de guider son équipe commerciale. Mon équipe est à ce jour constituée de 12 personnes, qui sont chacune responsable de leur secteur d'activité ou géographique. 

Sylvie M. : Ma mission est d’animer l’équipe commerciale export et de contribuer à la croissance du chiffre d’affaires de la firme au travers de 63 pays.

Qu'est-ce qui te motive au quotidien ?

Julie B. : Les affaires remportées bien sûr !

Sylvie M. Le challenge, ouvrir de nouveaux marchés et promouvoir le savoir-faire français de TecSOM à travers ces différents pays.

Comment te sens-tu en tant que femme dans l'entreprise ?

Julie B. : Extrêmement bien ! Là où le monde du bâtiment reste un monde majoritairement masculin, monde dans lequel j’ai plaisir à évoluer et apprendre, notre vie dans l'entreprise est (presque) majoritairement orchestrée par des femmes. Les directions environnement, production, qualité et commerciale sont  assumées par des femmes. 

Sylvie M. J’ai la chance de travailler au sein d’une entreprise dans laquelle il n’y aucune différence à tout point de vue. Je me sens tout-à-fait respectée en tant qu’individu et libre de m’épanouir au travers d’une carrière professionnelle réussie.

Que représente pour toi la journée de la femme ?

Julie B. : Je pense que la femme n'a absolument plus la même position aujourd'hui qu'autrefois. Fêter la journée de la femme c'est comme fêter la St Valentin le 14 février, avec un mari qui vous choie toute l'année. Cette journée constitue une mise à l'honneur mais le fond est différent de nos jours. 

Sylvie M. : Depuis la création de la «Journée Internationale des Femmes» au début du XXème siècle, dans un objectif de revendication du droit de vote, du droit au travail et à la fin des discriminations professionnelles aux Etats-Unis et en Europe, nous avons fait beaucoup de chemin en matière d’égalité et de parité hommes-femmes. Toutefois, il reste encore à faire, surtout dans les pays en voie de développement.
 

As-tu un message pour toutes les autres femmes ?

Julie B. :  À toutes les femmes, peu importe leurs activités.... Soyez-vous même, le monde devrait pouvoir s'adapter. 

Sylvie M. : J’aimerais citer René Barjavel qui a écrit : «Les hommes rêvent, se fabriquent des mondes idéaux et des dieux. Les femmes assurent la solidité et la continuité du réel.»






modules
TecSOM
Fermer