TecSOM, fournisseur agréé de l’Energy Observer, le premier navire hydrogène autour du monde

Odyssée 2017 – 2022
Etre choisi pour devenir l’un des fournisseurs agréés de l'Energy Observer fait partie de ces fiertés qui se partagent en équipe.

Pour la première fois de toute l’histoire, ce navire du futur va produire son propre hydrogène à bord, à partir de l’eau de mer, grâce à l’énergie solaire, éolienne et hydrolienne.

En véritable « smart grid » flottant, l’Energy Observer s’appuie sur la mixité énergétique pour garantir sa propulsion électrique. En d’autres termes, l’Energy Observer va puiser son énergie dans la nature, sans l’abîmer.

Il s’agit là d’une démonstration technologique inédite, qui fait de ce fabuleux bateau un pionnier du monde énergétique de demain.

En habillant les sols de ce navire du futur 100% made in France, TecSOM renforce ainsi son engagement pour l’environnement et s’associe humblement à ce projet d’envergure dont la mission est de prouver qu’un futur plus respectueux de l’homme et de son environnement est possible.

Grâce à une incroyable odyssée autour du monde, l’Energy Observer va devenir plus qu’un bateau : un véritable média délivrant de l’information positive et inspirante, au service des solutions possibles pour l’humanité et la planète.

Les chiffres clefs de l’Energy Observer :

  • tour du monde zéro CO2 et zéro particules fines
  • 6 ans, 50 pays, 101 escales
  • 1 marraine : Florence Lambert, CEO LITEN – CEATECH - CEA - Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives
  • 1 parrain : Nicolas Hulot, MINISTRE D'ÉTAT, MINISTRE DE LA TRANSITION
ECOLOGIQUE ET SOLIDAIRE.

  • 50 personnes impliquées dans le projet
  • 5 millions d’euros pour la R&D et la construction du bateau
TecSOM a habillé les sols de ce bateau, ceux du village et du cube avec les gammes TecSOM 3580, TecSOM 4120 et TecSOM Microtec +.


Le saviez-vous ?

L’hydrogène contient jusqu’à 3 fois plus d’énergie par unité de masse que le gazole et 2,5 fois plus que le gaz naturel.

C’est l’élément chimique le plus léger et le plus abondant dans l’univers. Sa combustion ne rejette ni co2, ni particules fines.

Alors que près d’1,2 milliard de personnes dans le monde vivent encore sans accès à l’électricité, le modèle économique et logistique des réseaux électriques traditionnels ne permet souvent pas de répondre à la réalité du terrain.

L’hydrogène, étant stockable, peut servir à prolonger l’énergie au-delà de ces réseaux de distribution traditionnels et ainsi permettre l’autonomie.
modules
TecSOM - Créateur français de sols textiles depuis 1881
Fermer